Aujourd'hui, les pages de ce blog sont la tribune de Corina Airinei, la présidente d'une autre association co-organisatrice, Gironde-Roumanie échanges & culture. Voici les arguments qui ont motivé cette association bordelaise de s'impliquer dans le projet de conférence:

"Depuis un (long) bout de temps, les discussions sur les Roms ne cessent pas; entre méfiance, clichés, colère, incomprehension, mauvaises blagues, précarité, délinquance etc., beaucoup de gens ne savent plus quoi penser et où se trouve la vérité. Les membres de notre association, Gironde-Roumanie échanges & culture, sont d'autant plus touchés que la confusion sémantique entre Roms et Roumains se généralise, montrant du doigt une autre problématique d'actualité: où trouver les bonnes sources d'information.

Sans avoir la prétention de détenir la vérité absolue et sans vouloir traiter de manière exhaustive ce sujet complexe, nous avons décidé de co-organiser cette conférence pour proposer au grand public un espace d'information et de discussion, pour donner des exemples d'intégration, pour semer l'espoir tout en tenant compte des difficultés, sans hypocrisie, ni idéalisme. Pour cela nous considérons important de donner la parole aux représentants de la communauté rom, aux personnes qui travaillent avec elle sur le terrain, ainsi qu'aux journaliste qui diffusent l'information sur ce qui se passe. 

A notre sens, il est essentiel de débattre d'un tel sujet, puisqu'au sens large il touche aux piliers de notre société: les droits de l'Homme, les droits des minorités, la scolarisation des enfants, le respect de la différence, la dignité etc.

Au plaisir de vous retrouver mercredi prochain,
Corina Airinei, présidente de l'association"